Portrait – Romain Claeys, responsable de la prescription chez PROTAC

Romain Claeys - portrait protac

Romain Claeys 30 ans est chargé de la prescription chez Protac. Depuis plus de sept ans, il évolue au sein de l’entreprise bretonne. Enthousiaste, animé par le goût du challenge, Romain accompagne la clientèle industrie et prend en charge le développement produits. Dans une entreprise en mouvement, reconnue pour sa qualité d’innovation, Romain aime relever les défis imposés par sa profession. Passionné par les qualités du bois, Romain est sur le terrain au contact des professionnels de la construction pour anticiper les besoins de demain. On a rencontré Romain pour en savoir un peu plus sur ses fonctions et son quotidien. Entretien.

 

 

Peux-tu te présenter ?

 

Je m’appelle Romain Claeys, j’ai 30 ans. Je suis originaire et installé à Lamballe. Après des études dans l’Eco-Construction et le Recyclage des matériaux, j’ai rejoint Protac. Passionné par les sports (trail, course à pied, foot), les voyages, la nature et l’architecture, j’aime le goût du challenge.

Depuis combien de temps as-tu rejoint Protac ?

 

J’ai été recruté chez Protac il y a un peu plus de sept ans en tant que chargé de prescription, je suis aujourd’hui responsable également de la clientèle industrie et du développement produits.

Quel est ton rôle au sein de l’entreprise ?

 

Je suis chargé d’affaires et je m’occupe de la prescription, de la clientèle industrie et du développement produit. Ça c’est sur le papier. En réalité, je suis l’interlocuteur entre le fabricant industriel de solutions bois (Protac) et les prescripteurs de l’architecture et de la construction de demain. Je suis sur le terrain, ce qui me permet de repérer les tendances, et de faire remonter les demandes concrètes des professionnelles auprès de Protac. Je suis en veille permanente et à l’écoute de nos clients à la recherche de solutions clé en mains.

Ce qui est incroyable c’est que l’on peut tout créer. Nous sommes capables de partir d’une page blanche pour apporter toutes les solutions techniques et industrielles.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton job ?

 

L’innovation et le développement.

Le bois est un matériau fascinant, à la fois renouvelable et tendance.

On peut le transformer comme on le souhaite. J’échange avec le client final et l’architecte sur leurs besoins, leurs idées. Je leur apporte une solution et je suis en quelque sorte le garant de la faisabilité technique d’un projet. Nous cassons les codes des produits standard.

Mais plus concrètement, en quoi consiste ton métier ?

 

Le but est de promouvoir les produits PROTAC auprès des prescripteurs de la construction (architectes / bureaux d’études / maîtres d’œuvre / économistes de la construction). Le responsable de la prescription est l’interlocuteur principal en amont et durant un projet, il assure le suivi de durabilité. Je dois également penser aux produits de demain en lien avec les architectes et les professionnels de la construction bois

Quelles sont les valeurs de Protac ?

 

La réactivité et l’envie d’aller vers l’avant.

Personnellement, sportivement ou professionnellement, j’ai le goût du challenge. Je me remets en question en permanence. Ce sont vraiment des valeurs que je retrouve chez Protac. On a pour ambition d’avoir toujours un coup d’avance sur les autres.  Nous anticipons les besoins futurs de nos clients. Nous sommes avant-gardistes, en veille permanence sur les tendances. On se déplace à l’étranger et sur de nombreux salons pour être toujours à l’affût des innovations.

Quels sont les challenges que vous devez gérer au quotidien ?

 

Assurer le suivi clientèle, être efficace, organisé, persévérant, persuasif mais aussi créatif.

Un projet dont tu es particulièrement fier ?

 

Le récent projet de Pôle environnemental à Auxerre en est un bel exemple. Nous avons créé des produits sur-mesure en concertation avec l’architecte. Voir nos produits, des éco matériaux sur un projet environnemental de cette envergure, c’est un aboutissement en quelque sorte.

On réalise des produits hors normes.

Qu’est-ce qui te plaît dans le bois ?

 

C’est un éco matériaux. Chez Protac, on travaille avec des forêts gérées durablement.

Le bois est un produit recyclable à l’infini.

On peut en faire ce que l’on veut. Vous partez d’un simple bout de bois et vous arrivez à un produit à forte valeur ajoutée. La seconde transformation du bois permet de répondre à la demande du marché. Le bois c’est un diamant à l’état brut, un produit à sublimer.

Si tu étais une essence de bois, laquelle serais-tu ?

 

 L’épicéa de Scandinavie. L’épicéa c’est un bois scandinave. Les bois du nord sont des bois de meilleure qualité car ils poussent dans le lieu optimal, garantie d’une meilleure durabilité. Ils s’adaptent à tous types de climat. C’est le caméléon du bois, on peut lui apporter différentes formes, traitements, finitions. Il s’adapte partout et à tous. Un peu comme moi, je suis un vrai caméléon comme l’épicéa.